Martinique – Du Marin aux Anses-d-ARLETS

Classé dans : Carnet 2019, Martinique | 2

Le Marin

En partant de l’anse Caritan, petit tour par le Cul de sac du Marin pour prendre de l’eau à la marina et faire quelques courses.

Nous contournons les cayes au sud-ouest de la pointe du Marin (banc de la Crique et des trois cayes) pour embouquer le chenal… un peu perturbé la première fois, par l’inversion de la signalisation, rouge à tribord et vert à babord qui nous demande une petite adaptation.

La pointe du Marin est belle avec sa petite langue de sable qui s’avance dans le chenal et d’où partent, du Club Med, kites et planches à voiles. Nous avançons danc le Cul de Sac du Marin en découvrant sur tribord les trous à cyclones et sommes impressionnés par la capacité d’accueil entre les zones mouillage, bouées et à quai à la marina.

Nous mouillons à gauche du chenal près de la zone de carénage avec un petit ponton à annexes juste derrière le Leader Price.

Personnellement, on ne séjournerait pas au Marin pour le plaisir mais on y trouve beaucoup d’intervenants dans tous les domaines, services et shipchandlers.

Nous avons d’ailleurs profité des services de quelques uns depuis notre arrivée.  En janvier 2019, nous sommes tombés en panne de frigo et de pilote. Pour le frigo, nous avons pris contact avec Caraïbes Refrigeration et pris une place à quai à la marina pour changer compresseur et plaque. En une matinée, le problème est résolu et nous repartons avec un groupe et une plaque plus puissante que ceux d’origine…chaleur oblige!

Pour le pilote, juste un peu plus de temps, devant partir dans les Grenadines, nous laissons notre pilote chez Diginav et le récupèrerons réparé 15 jours plus tard.Bonne surprise, le pilote marche…juste un transistor à changer ouf!

Nous avons apporté aussi depuis notre arrivée quelques améliorations à Taoumé nous faisant rencontrer d’autres professionnels du Marin.

– changement de l’ancre principale: nous avions une Brake qui ne nous apportait pas totale satisfaction. Nous achetons une « Kobra » 25Kgs et en sommes très satisfaits dans les fonds locaux. La Brake servira de mouillage secondaire puisque l’ancien a quitté notre bord, nous l’avions abandonné dans un mouillage scabreux du Cap Vert ( 45 nds de vent, 2 ancres affourchées, 1 moteur en panne), bloqué dans une épave.

– nous nous équipons d’un convertisseur Victron 800 watts chez Tilikum et du coup, nous achetons un petit robot pour la cuisine, le luxe! Frédéric n’est pas avare de conseils et partage avec enthousiasme ses connaissances.

Le seul problème pour nous sera l’impossibilité de trouver un mécano sur le Marin qui intervienne sur nos moteurs Lombardini… heureusement, nous trouverons des mécanos voiture qui mettront tout en oeuvre pour nous dépanner. Pour en savoir plus, Travaux et Déboires!

Petit Coin pratique: 

  • Service nombreux: Supermarchés, Laveries, Pharmacie etc….
  • Marché fruits et légumes + viande (près de l’hôpital)
  • Marina: en 2019 pour Taoumé, 50€ la nuit
  • Plein d’eau à la pompe à essence: à peu près 15€ pour 6 ou 700l
  • Clearance: à la pompe ou capitainerie de la marina (bassin nord): 5€
  • Nombreux shipchandlers dans les deux bassins
  • Electronique: Diginav, très sympas et efficaces
  • Mécanique: pièces moteurs sur le port – on a trouvé des raccords pour moteur annexe que nous avions du mal à trouver.
  • Caraïbe Réfrigération: disponibles et efficaces
  • Tilikum (marque Victron): très sympa et de bon conseil

Anse Borgnese

A l’entrée du Cul de Sac du Marin. C’est un très joli mouillage de beau temps, sauvage.

A peine l’ancre posée, nous chaussons nos masques et nos palmes et nous voilà à l’eau avec Joël et Michel… et découvrons à la pointe Borgnese, un véritable aquarium aux poissons multicolores! Nous en avons plein les yeux, c’est notre première plongée à notre arrivée en Martinique!

En fin d’après-midi, on part jusqu’à SAINTE LUCE mais le mouillage est agité avec de la houle qui entre. Les fonds sont vite profonds, 20 mètres et il est difficile de se mouiller plus près du fait de nombreux corps morts pour les barques de pêche. On renonce…

Anses-d’Arlets

Anse du Bourg

A 15 milles au nord de l’Anse Caritan,  au Sud de la Pointe Burgos

En quittant l’Anse Caritan, nous passons le mythique rocher du Diamant avant d’arriver à l’Anse du Bourg, une très jolie baie avec, comme son nom l’indique, le magnifique bourg d’Anses-d’Arlet aux maisons colorées et à la belle église. Le soir, c’est un régal de se balader sur la promenade pour admirer le coucher de soleil sur la baie. Un coup de coeur!

Nous découvrons d’une anse à l’autre, les pontons à annexes… génial, toujours la possibilité d’amarrer l’annexe et de débarquer quelque soit l’endroit! Juste une précaution, mettre une ancre arrière pour ne pas abîmer le moteur ou crever l’annexe qui passe sous le ponton aux changements de marée.

Pour Joël et notre petite-fille Mia, c’est parti pour aller voir les poissons sur les récifs!

Juste devant la plage, il y a une zone de hauts-fonds balisée, un sentier sous-marin, avec une faune d’une richesse incroyable et des balises- panneaux indiquant le nom de ces magnifiques  poissons multicolores; Superbe!

Il y a de très beaux fonds également au cap Salomon et en se baladant dans la baie au niveau des herbiers, on fait de belles rencontres avec des tortues ou même une raie torpille, (appelée « trembleur » en Martinique, pour la sensation, de décharge électrique en la touchant mais celles-ci ne sont pas dangereuses).

Pendant la période du carnaval, le défilé du Sud part de Grande Anse jusqu’à l’anse du Bourg. Nous partons de Anse à l’Âne, avec Isa et Mitch à bord de Sea You, pour assister au défilé, une belle occasion pour naviguer à bord de Sea You puisque Taoumé est dans sa période, panne de moteur!

Petite surprise en arrivant… un zodiac de la gendarmerie empêche de mouiller trop prés de la plage mais plus embêtant, il est interdit d’accoster avec l’annexe (mesure de sécurité ???). Bizarre, bizarre puisqu’à Fort de France, les bateaux et annexes accostent sans problème!

On ne va pas se laisser décourager pour si peu… le temps d’enfiler un maillot, de mettre quelques affaires dans un sac étanche et nous rejoignons le bord à la nage… pendant le carnaval, rien ne peut nous empêcher de faire la fête!

Petit Coin Pratique:

  • Boucher avec excellente viande locale, le vendredi et le samedi matin juste avant le marché
  • Fruits et légumes: au marché ou camionnettes dans la rue
  • Marché aux poissons, au bout de la plage côté sud… en fonction des arrivages. Joël et Sitti achètent des balaous que nous ferons au barbecue. Drôles de poissons  avec leur long « bec «  au niveau de la mâchoire inférieure. Pour les pêcher, les pêcheurs envoient des petits morceaux de feuilles de cannes sèches sur l’eau et ils attendent que les balaous viennent à la surface pour les attraper. 
  • Pharmacie
  • Boulangerie face à la pharmacie
  • Petite épicerie « Panier Madras » dans la jolie maison jaune à côté de l’église, légumes et fruits, viande surgelée ou plats préparés

Grande Anse

Entre la Pointe Burgos et le Cap Salomon

Quittant l’Anse du Bourg, nous partons pour Grande Anse, très petite nav… à 2 milles au nord. C’est une très  belle anse avec  une grande plage et en arrière-plan des mornes boisés. Le soir, entre amis quel plaisir de boire un Ti-punch ou un planteur avec quelques accras en regardant le soleil rougeoyant se coucher…un moment de pur bonheur!

La baie aux tortues….il suffit de mettre la tête sous l’eau pour en apercevoir de partout  qui broutent au fond ou les attendre quand elles viennent respirer à la surface. On ne se lasse pas de les observer! Avec  Joël et Michel, on a fait une belle plongée au nord où les fonds sont vraiment très jolis et très riches. Nous avons aussi beaucoup aimé la plongée que nous avons fait avec Lise et Gérard, au niveau du cap Salomon, de très beaux fonds et une belle rencontre avec une petite tortue.

Petit coup d’oeil plein d’envie, en regardant Mamou, Papou et Papa partir avec leur masque et leur tuba pour admirer tous les beaux poissons… si comme Mia vous voulez mettre la tête sous l’eau avec nous… regardez à travers le hublot, un petit clic sur l’image !



2 Responses

  1. Boyer

    Quel plaisir de vous lire chaque fois !
    Ca donne vraiment envie de vous rejoindre quelques jours.
    Peut-être un jour, l’espoir fait vivre !!!
    Bonne continuation à vous.
    Domi

    • catataoume

      Merci pour votre message. Ça sera un plaisir de naviguer avec vous! Peut-être un jour! Les Michels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.