Travaux et déboires !!!

Classé dans : Carnet 2019, Technique & Travaux | 6

Taoumé nous  fait un peu des blagues depuis janvier. Sa façon à lui de nous dire qu’il voudrait bien qu’on s’occupe de lui: « Vous êtes bien gentils, vous me faites traverser l’océan pour, je le reconnais, naviguer dans un beau terrain de jeu avec des paysages et mouillages superbes et de belles navigations. Puis vous m’abandonnez quelques mois à Trinidad dans une chaleur torride et surtout une humidité impressionnante.

Sitôt revenu le cap’tain reprend la mer… bon d’accord pour retrouver sa skippette  préférée, Joël , Sitti et Mia et Malo pour passer un mois superbe à naviguer avec eux. Puis nous revoilà repartis dans les Grenadines avec PhilAgnes, c’était génial aussi. Mais je fatigue moi, j’ai 13 ans et quelques petits problèmes à régler.

Alors maintenant que tout le monde a débarqué, finis les petits avertissements et signaux que je leur ai lancés, je vais faire une panne, une vraie de vraie pour me faire chouchouter…le moteur, nan!  Ouh la la, ils n’ont pas l’air contents du tout, du tout! »

Michel a quitté Trinidad début janvier pour nous retrouver en Martinique où nous l’attendions avec Joël, Sitti, Mia et Malo, chez Isa et Mitch. 

Quelques heures après le départ, le pilote est tombé en panne… Michel s’est refait la remontée de Trinidad en 3 jours sans pilote et prend la décision de naviguer de jour et se reposer la nuit.

Surtout que le moteur bâbord est tombé en panne dès le premier jour. Ouf Michel est arrivé à le réparer, c’était un fil de mise à la masse de l’électrovanne, cassé à ras de la cosse, facile à réparer… une fois localisé.

Le lendemain de son arrivée en Martinique, nous embarquons et repartons avec Sea You pour les Grenadines… pas de pilote mais nous nous relayons à la barre. Nos deux pitchounets, Mia 2 ans et Malo, 3 mois, s’adaptent très vite et nous voilà partis pour Sainte Lucie  puis Saint Vincent jusqu’aux Tobago Cays.

Progressivement, le frigo refroidit de moins en moins et à notre retour ne fonctionne pratiquement plus. Arrivés sur le Marin, le réparateur de CARAÏBES REFRIGERATION, nous confirme qu’il faut changer le groupe et la plaque. Nous voilà repartis avec un groupe plus puissant et une plaque plus grande (chaleur oblige!)

Pour le pilote, nous le laissons chez DIGINAV qui renâcle un peu à démonter notre pilote furuno (complexe) mais  Michel insiste…bingo, pas besoin de changer le pilote (ouf!), ils changent seulement un transistor et il fonctionne à nouveau parfaitement!

Au moment de lever l’ancre au Marin,  le moteur bâbord ne veut plus démarrer… aucun mécano ne veut intervenir sur un moteur lombardini (Michel regrettait un peu d’avoir mis des lombardini pour cette raison!!!). Après aide téléphonique de Serge Atelier Marine à Marseille, on pense que c’est le joint de culasse…. à changer.

Par le biais de Mitch, on trouve  un mécano voiture qui veut bien aider  Michel à démonter le joint de culasse. Mais une fois démonté, avant de remonter, il faut faire rectifier la culasse.

Quand ça ne veut pas tourner rond… On trouve un atelier pour le faire mais impossibilité de démonter certaines pièces sans la clef adhoc de Lombardini… screugneugneu de sreugneugneu!!!

Après quelques jours à essayer de trouver la clef, Michel trouve un modèle et demande à l’atelier qui doit vérifier la culasse, s’ils peuvent la fabriquer. MAIS C’EST CARNAVAL pendant 5 jours… c’est la FÊTE!!!

Fin du carnaval, la clé est fabriquée et la culasse rectifiée!!! Merci, merci et bravo à l’équipe de RAM (Rectification Alesage Martinique) , ils ont été au top et ont tout fait pour nous dépanner et nous aider!

Reste plus qu’à tout remonter! Dans la série, ça continue, de quoi en rire… le mécano qui devait aider Michel à remonter le moteur a disparu de la circulation (bon 2 jours plus tard, le pauvre, on apprendra qu’il est hospitalisé pour un problème de dos!!! Sic)

Yapluka… Michel se lance avec Mitch dans le remontage… tout va pour le mieux… on voit le bout du tunnel…et d’un coup, c’est la cata… une pièce de l’échangeur casse au remontage…Gros coup de blues!…finalement on va se mettre au ping-pong! Rassurez moi ping-pong… on n’a pas besoin de moteurs????

Michel finit de remonter dimanche… pour pouvoir utiliser la cabine… le moteur démarre mais sans l’échangeur, le moteur ne peut bien sûr pas être utilisé… On attend la pièce!

Allez, gros coup de ménage et tout est presque au top quand Gérard et Anne-Lise arrivent le samedi soir pour 3 semaines.

Nous passons 2 jours à essayer de trouver la pièce dans un délai convenable! Finalement, Serge Atelier Marine nous en met une au courrier le mardi.

En attendant la pièce, on cabote le long de  la côte martiniquaise et profitons des beaux mouillages… il y a pire endroit pour patienter que notre colis arrive…en espérant qu’il ne tarde pas trop!

Nous récupérons la pièce 8 jours après, le temps de tout remonter et nous revoilà partis avec Gérard et Anne-Lise pour une balade dans les Grenadines.

Dernier petit problème de moteur, cette fois tribord, jaloux de son jumeau, c’est l’alternateur qui nous lâche. On fait un saut à Fort de France et là, encore, on trouve dans un garage, des gens prêts à tout faire pour nous dépanner, réparer l’alternateur et vérifier le bâbord.

Michel fait des progrès en mécanique à allure Grand V…il est en formation accélérée ?!

Mais, comme dit Michel, dans un bateau il n’y a qu’un seul responsable en cas de galères, c’est nous-mêmes… sûrement que ne pensant qu’à naviguer, et malgré l’entretien courant, nous avions négligé quelques postes « vieillissants »… nous allons être un peu plus à « l’écoute » de Taoumé et lui refaire une beauté ! C’est promis, en attendant, Taoumé navigue avec une peinture de pont en chantier, en deux tons de blanc cassé et de nombreux « patchs » de primaire gris ou vert fluo; pas très beau, mais ça n’empêche pas de naviguer.


6 Responses

  1. Ma et Pa

    Pauvre Taoumé,aprés toutes ces années de navigation il avait besoin d’un peu de « Rtt » et d’un bon « check-up » bien mérité.Il est passé entre les mains d’un médecin mécano novice. Mais bon , le voilà reparti requinqué.
    Bonne navigation. Gros bisous Ma et Pa

    • catataoume

      Et oui voilà Taoumé tout requinqué…lui aussi a pris de l’âge! … et le mécano a pris des galons, une belle expérience! Bises

  2. Jean Jacques Grenoux

    Bravo au mécano!!!
    C’est toujours un plaisir de vous lire et de suivre votre voyage.
    Nous vous souhaitons une bonne navigation.
    Amitié,
    JJG sur Goulebenèze

  3. Sandra & Sheyla

    Oh là là ! Ta plume nous fait presque croire à une histoire d’aventures… bravo !
    Mais quelles aventures !! Bravo à vous deux, bravo à Michel pour sa nouvelle formation validée avec succès !
    Nous retrouverons donc un Taoumé tout aussi vif et vaillant comme lors de notre première rencontre ??…
    on vous embrasse très fort et belles navigations ?

    • catataoume

      Oui, oui Michel a bien validé sa formation accélérée… et Taoumé sera tout beau, promis quand vous viendrez. On vous attend… à bientôt! Les Michels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.