Martinique – Sainte Anne – Anse Caritan

Classé dans : Carnet 2019, Martinique | 2

Petit retour en arrière sur notre arrivée en Martinique

Partis du Cap Vert le 2 avril 2018, le 15 avril en fin d’après-midi, nous apercevons la Martinique  qui se découpe sur l’horizon . Nous avions rêvé d’arriver de jour pour découvrir ses côtes et paysages… mais nous nous consolons vite en admirant le magnifique coucher de soleil avec en toile de fond la silhouette de la Martinique. 

Nous passons la pointe des Salines et posons  l’ancre  à l’anse Caritan vers 21 heures. Un petit repas pour fêter l’arrivée, un gros dodo sans quart… on ne découvrira la TERRE que demain matin! 

Au réveil, nous sommes émerveillés par le mouillage, les paysages verdoyants et la couleur de l’eau de cette belle baie de Sainte Anne. Nous sommes impressionnés par le nombre de bateaux qui pourtant est bien inférieur à la pleine saison d’arrivée de transat et de navigation dans les Antilles!

Premier contact pour Michel avec la Martinique, parti à terre avec Mitch… premier Ti punch, ils reviennent à bord de Taoumé, les yeux un peu embrumés mais avec un excellent poulet au Colombo!

Arrivée Martinique

De quoi fêter notre premier repas martiniquais et le départ de Mitch pour la métropole… de nouvelles et belles aventures l’attendent sur Sea You, son catamaran qu’il doit convoyer de la côte est d’Italie jusqu’à la Madrague puis transater en fin dannée… deux transats dans la même année!

Mais depuis ce jour-là, Sea You a parcouru bien des milles… et après une belle transat en fin  2018, il navigue avec Mitch et Isa dans les eaux antillaises, avec plein d’occasions de tirer des bords avec son copain Taoumé.

Sainte Anne

Revenons à notre premier contact avec la Martinique, à Sainte Anne! Premiers accras, premiers ti punch sur la plage , au « Rendez-Vous »…. les pieds dans l’eau.

Nous découvrons le joli village de Sainte Anne, touristique mais à l’ambiance décontractée avec ses petits commerces, son marché et sa belle église…première image face au ponton à annexes.

Une belle initiative municipale pour la fête de l’abolition de l’esclavage, une exposition de portraits d’hommes et de femmes, ayant lutté de tout temps contre l’esclavage et le racisme, jalonnent les rues et les places… un bel hommage qui à travers ce parcours nous fait découvrir un pan d’histoire et des luttes encore d’actualité malgré le chemin parcouru!

Nous avons tant à découvrir et sommes tellement chanceux de pouvoir le faire sans contrainte de temps!

Nous sommes ravis d’avoir partagé cette transat et ces merveilleux moments avec notre fils Joël, nous attendons avec impatience Sitti et notre petite fille Mia pour partir à la découverte de la Martinique. Après un long périple en avion, Sitti, Mia et bébé dans le ventre de maman embarquent à bord de Taoumé. Que du bonheur! Leur arrivée, nous resterons quelques jours à Anse Caritan, pour que les filles se reposent, profiter de la plage, baignade et balade sur le sentier Trace des Caps que nous ne lassons pas de faire!

Tout le long du sentier, on aperçoit les anolis, petits lézards rigolos qui semblent nous observer du coin de l’oeil. Le sol est creusé d’une multitude de trous où on aperçoit les crabes qui en sortent ou  creusent avec patience en extrayant la terre. Pendant la période de chasse autorisée, on trouve de partout des pièges à crabes… signe que bientôt, pour Pâques, les « matoutous » seront sur les tables!

Superbe balade qui nous mène jusqu’à la mangrove, avec ses palétuviers aux racines qui s’entrelacent, où grouillent les crabes « cémafot » et où on aperçoit des mangoustes introduites pour tuer le trigonocephale (fer de lance), serpent venimeux, en régression actuellement mais qui était tant redouté dans les plantations de canne à sucre!

Nous faisons des pauses baignade dans les anses aux belles plages de sable blanc, anse Meunier, Petite Saline ou la sublime Plage des Salines avant d’atteindre l’étang des Salines, aménagé pour observer les oiseaux et la mangrove.

La baie de Sainte Anne est immense mais notre mouillage préféré reste celui de Anse Caritan, un peu loin du village de Sainte Anne mais  l’endroit est superbe avec en arrière-plan les pâturages avec des troupeaux de vaches,  une cheminée d’une ancienne usine, la jolie plage de Caritan boisée et la magnifique vue sur le Diamant qui s’embrase au coucher de soleil.

Quel plaisir de se faire une journée barbecue derrière la plage bien à l’ombre sous cette végétation dense ou d’aller plonger sur les cayes pour découvrir tous ces poissons coralliens que nous ne connaissons pas et dont nous apprenons petit à petit les noms!

Sainte Anne

Sur la grande plage de Sainte Anne, un joli ketch git sur la plage emmené par la houle cyclonique.

Entre le bourg Saint Anne et la plage, sur les hauteurs, le petit cimetière de Sainte-Anne a un emplacement rêvé avec toutes ses tombes blanches carrelées, avec une vue imprenable sur la baie… Et pour l’éternité les morts surveillent le large!

Au mouillage, nous sommes heureux de retrouver des bateaux amis, Cathy et Guy à bord de Druuna que nous n’avions plus vu depuis la Grèce et que Joël et Sitti avaient rencontré en Turquie pendant leur année sabbatique. Mais aussi Michel et Isabelle, les belges, du lagoon 380 Thésée, rencontrés à San Miguel de Tenerife qui se joignent à nous pour une belle soirée, Eric et Sabine, du catamaran Mont Blanc, de retour de leur périple au Brésil et en Argentine, Jean-Luc et Janice, qui ont bien bourlingué à bord de leur RM Tranquila!

LE COIN INFOS:

A partir du Domaine de Caritan, on peut aller à Sainte Anne à pied, à peu près 10-15 minutes

  • Clearance: chez Boubou, près de l’église
  • Pour s’approvisionner: Petits supermarchés, marché fruits-légumes, boucher (le samedi au marché), boulangeries…
  • Restos: La Cour Créole (sympa et bon) – le Rendez-vous (bonne cuisine locale-vendredi soir, karaoké – sympa aussi pour un apéro sur la plage en admirant le coucher de soleil- avec possibilité de plats à emporter)… mais il nous en reste plein à tester.
  • Laveries: une au domaine de Belfond près du Club Med derrière plage Sainte Anne, une à l’Anse Caritan, au domaine de Caritan au-dessus du bar le Pirate 
  • Bus en partance du Marin, parfois plus pratique qu’en bateau
  •  Location voitures: à proximité Car Rental (domaine de Belfond) ou une très bonne adresse Lapage Location à Sainte Luce (lapage.location@gmail.com) à des prix très corrects, Patricia et Georges peuvent vous livrer la voiture et sont très sympathiques.

2 Responses

  1. Christiane Grenoux

    Bonjour à vous deux,

    A bord de Goulebenèze, vous nous faites rêver !
    Avec une traversée aussi rapide nous sommes dubitatifs. Nous pensons que Goulebenèze aura du mal à rivaliser…..
    Pour l’heure, nous rentrons en France, après un séjour de 7 mois dans les Canaries, pour préparer le bateau en vue d’une transat en 2021.
    Merci de tous vos conseils qui nous serons sans aucun doute d’une grande utilité le moment venu.

    A bientôt le plaisir de vous lire.

    Amitié.

    Jean Jacques et Christiane sur Goulebenèze

    • catataoume

      Quel plaisir de vous lire… et en plus de savoir qu’en 2021 nous allons nous retrouver aux Antilles! Nous aurons plein de choses à se raconter. Belle préparation du bateau…c’est déjà un peu le départ, tout commence par là! On attend avec impatience de vos nouvelles! Amitiés. Les Michels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.