Ile de la Gomera – Parc du Garajonay

Classé dans : Carnet 2017, Escales | 0

Mi-mai, bloqués par un coup de vent d’ouest depuis plusieurs jours à la Marina Del Sur à Las Galletas, nous mettons enfin le Cap sur la Gomera (Vidéo Cap sur La Gomera)… nous voilà partis pour une petite traversée de 25 milles avec un une petite brise d’est qui nous pousse!
dauphins tachetés

 

 

On traîne un peu au sud de Tenerife pour voir des cétacés et nous en sommes bien récompensés avec la rencontre de globicéphales et de dauphins tachetés (Vidéo Dauphins Tachetés) qui viennent jouer dans les étraves.

 

 

 

Pour la traversée, petit panel de vents « variés »… Petit clin d’oeil aux copains navigateurs n’appréciant pas la navigation en Méditerranée, leurs paroles nous reviennent en mémoire « En Atlantique, ce n’est pas comme en Méditerranée, le vent est régulier et prévisible!!! » Quels farceurs!

gomera ventA 10 milles de la Gomera, on entre dans la zone d’accélération du vent (en rose sur la carte)…le vent se renforce, 25 noeuds de secteur nord, avec de belles rafales et s’intensifie progressivement en s’approchant de San Sebastian. Nous déboulons bon plein, avec 1 ris dans la GV.
Nous sommes bien contents, malgré les vents pas établis pendant la traversée, d’avoir visé au nord de la Gomera , en prévision de ce renforcement ce qui nous rend les derniers milles très confortables et rapidement avalés… et surtout sans avoir de bords à tirer!
Nous ne sommes qu’au printemps… nous découvrirons en été qu’avec les alizés de nord-est,  un vent à plus de 30 noeuds et des rafales à plus de 40 avec une mer forte peuvent souffler dans cette zone… ça décoiffe! Cela vaut vraiment le coup de remonter le long de la côte ouest de Tenerife et de partir, par exemple, du mouillage de Masca avec une navigation confortable, vent de travers à l’arrivée de La Gomera.

Cette île superbe de la Gomera se mérite… mais elle le vaut bien!

Heureux d’arriver à San Sebastian de La Gomera, le site est superbe et le personnel de la marina est très sympathique. La secrétaire, adorable, nous voyant le lendemain, avec nos sacs à dos, nous sortira une carte de randonnée et nous notera les sentiers et les endroits remarquables à découvrir dans le Parc de Garajonay.

San Sebastian

Nous terminons la journée en beauté, petit bain à la playa prés du port et balade dans cette jolie ville qui incite à la flânerie, au hasard ou à la recherche de petits restos sympas.

JOURNÉE RANDONNÉE DANS LE PARC DE GARAJONAY… LA FORÊT ENCHANTÉE!

Nous prenons le « guagua » (bus)  pour la Cruz de Pajarito. La route est superbe. Elle grimpe, grimpe vers les hauteurs de La Gomera en tournicotant et nous offrant un superbe panorama sur les profondes vallées et les « barrancos » (ravins) se jetant dans l’océan… du bleu à perte de vue.
Arrivés sur place, nous prenons le sentier  qui part vers le nord et dès le départ, c’est l’émerveillement, un petit sentier qui grimpe dans les sous-bois… une végétation que nous ne nous attendions pas à trouver aux Canaries surtout après nos mois passés à Fuerteventura!

En 2012, un incendie important a brûlé une partie de la forêt qui en a gardé des traces mais le chemin qui serpente dans la forêt est ravissant.  Dés que celle-ci est moins dense, l’île de La Palma d’un côté, Tenerife et le Teide de l’autre qui sortent des nuages! Dés que nous sortons du sous-bois, au-dessus des gorges profondes, des roches volcaniques se dressent vers le ciel avec de beaux contrastes de couleurs.

A partir de Alto d’El Contadero, nous ne ferons que descendre, descendre… jusqu’à Hermigua, 1100 mètres de dénivelé!!!

Parc du GarajonayLa traversée du Parque Nacional du Garajonay est une merveille. Nous marchons dans les sous-bois de la laurisilva (lauriers), magnifique forêt verte et touffue , où les lauriers et bruyères, véritables arbres, se dressent dans le ciel et ne laissent passer que peu de soleil. Les fougères prolifèrent tapissent ces sous-bois humides.
Au détour du sentier, dés que la forêt est moins épaisse et que les rayons de soleil dardent, les cystes, marguerites ou autres fleurs s’en donnent à coeur joie… quelle chance de venir au printemps!
Les oiseaux, pinsons, mésanges, merles, chantent et pépient, volent d’un arbre à l’autre…joyeux concert… juste entrecoupé à mesure qu’on descend par le bruit du ruisseau, El Cedro coulant au fond de profondes gorges.

pinson

 

 

 

Arrivés à La Chapelle Ermita de Londres, pause pique-nique entourés de pinsons qui viennent récupérer nos miettes sur la table!

Parc du Garajonay

 

 

 

 

 

 

 

 

A certains endroits, les arbres, recouverts de mousses et lichens, prennent des formes étranges qui avec la brume leur donne un aspect fantomatique.

 

 

 

 

 

Parc du garajonay

 

Arrivés à El Cedro, nous apercevons les premières maisons de ce joli hameau. Le sentier passe au milieu de fougères arborescentes plus hautes que nous… une « forêt » de fougères. Au niveau du camping et bar restaurant La Vista surplombant toute la vallée d’Hermigua, nous sommes à 850 mètres, pour les derniers kilomètres, descente abrupte sur un sentier de « marches » en roches.
La vue sur la vallée et sur l’océan est superbe, avec la cascade Salto de Agua qui alimente un petit lac juste avant de rentrer dans la vallée fertile d’Hermigua, aux nombreuses bananeraies, avec de belles maisons colorées et dominée par deux rochers qui se dressent fièrement dans le ciel « Los Gemelos ».

Nous arrivons juste à temps pour reprendre notre bus et nous voilà repartis sur une route sinueuse descendant sur San Sebastian et, comme celle empruntée ce matin, avec des vues superbes sur des gorges profondes et l’océan.
Nous arrivons au bateau, moulus mais émerveillés de cette balade.

Nous avons eu un véritable coup de coeur pour cette superbe randonnée au coeur du parc de Garajonay, entre montagne et océan, avec des paysages plein de contrastes… bien à l’abri du soleil et de la chaleur dans les sous-bois accompagnés du chant des oiseaux et de la rivière!!!
parc de garajonay

 

Fin mai, avec nos amis Isabelle, Agnès, Philippe et Michel, nous ferons à nouveau cette randonnée alors que le parc est carrément dans les nuages apportés par les alizés… ce sera à nouveau une découverte de paysages et ambiances complètement différents, la forêt à travers la brume épaisse nous apparaît transformée, mystérieuse, laissant notre imagination en éveil… une ambiance de contes où nous nous attendons à tout moment à voir surgir des sous-bois, elfes et fées!!!

 

 

 

Mais finalement, n’a surgi de la forêt que les gentils lutins de notre Fine Equipe!!!

 Si problème pour visionner la vidéo: Parc du Garajonay

Pour en savoir plus:
Parcours Randonnée: Pajaritos – Alto Garajonay – Contadero – Ermita de Lourdes – El Cedro – Hermigua
http://randonneesdelagomera.com/randonnees/randonnee-88.html

D’autres randonnées: http://www.mapama.gob.es/es/red-parques-nacionales/nuestros-parques/garajonay/guia-visitante/itinerarios.aspx#para0

Un petit mot de vous nous fait toujours plaisir...